Retraite de silence vipassana

Un air
de Vipassana…

Autres dates à venir pour les stages de méditation :

16 au 18 décembre 2016, 13-15 janvier 2017, 10-12 février 2017, 10-12 mars 2017, 15-17 avril 2017, 5-8 Mai 2017, 2-5 juin 2017

 

Présentation de la retraite Vipassana

A un moment charnière de ma vie, j'avais besoin de silence pour faire le point et ouvrir la prochaine porte… Deux amies m'avaient parlé de leur expérience de Vipassana (dont une qui a vécu l'expérience dans des conditions similaires à ma situation de l'époque). Après recherche sur Internet, je me suis inscrite à la prochaine qui avait lieu : 6 jours, avec le couple Charles et Patricia Genoud (enseignants de Vipassana dans la tradition de Sayadaw Upandita de Birmanie et le Dzogchen avec Dilgo Khyentsé Rimpoché principalement) . Dans un couvent de sœurs chrétiennes à côté de Chartres, avec d'autres groupes sur le lieu et une bonne partie du groupe ne respectant pas le silence... J'y ai découvert la méditation et ses bienfaits. Et l'alternance de l'assise et de la marche. Cependant, ce que proposait ce couple était trop « occidentalisé » pour moi, je voulais goûter à quelque chose de plus authentique.J'ai réussi à m'inscrire au centre de Dhamma Mahi, avec l'approche de Satya Narayan Goenka (un professeur de méditation Vipassana dans la tradition de Sayagyi U Ba Khin, de Birmanie). 10 jours très intéressants, et trop orientés pour moi sur la souffrance physique. L'alternance de l'assise et de la marche m'a manqué (la méditation ne se fait qu'assise et l'exercice physique est proscrit de la méthode). Lors de la dernière soirée, où le silence avait été rompu, une future amie me raconte un historique de « Vipassana ». Je penche pour la méthode Mahāsi (Mahāsi Sayādaw, célèbre moine bouddhiste birman et maître de méditation spécialiste de vipassana ) avec la marche.

Je m'inscris à une troisième retraite de Vipassana en Bretagne pour 10 jours. L'enseignant m'a permis, et pour la première fois de ma vie, d’interrompre quelque chose et de ne pas aller jusqu'au bout ! Gros dépassement de moi, quand le 4ème jour je lui ai annoncé mon départ. Je ne me sentais pas en sécurité avec ses enseignements en début de chaque assise qui alimentait trop mon mental, et ses randonnées au pas de courses qui ont fait fuir un participant en fauteuil… (décidément, le handicap me permettra encore un fois d'y voir clair sur les intentions, merci Monsieur-déficient-de-tes-jambes-et respectueux-de-toi-même!)

J'ai voulu m'inscrire chez Goenka au service : méler la vie quotidienne et la spiritualité : le but final pour moi de ce travail ! Compliqué, c'était plein… Alors, je me suis organisée une Vipassana « maison » : le matin après le départ de mon fils pour l'école : 1heure d'assise, 1 heure d'étirement énergétique (il faisait moche et pluvieux mi-novembre…), 1 heure d'assise. Cela sur 3 semaines, avant un stage de pratique amérindienne. Une pratique s'est installée sur ces 3 semaines, bien agréable. Le stage a été fort de prises de conscience, tout en douceur, tout en maternage pour moi-même…

Le fruit de ce parcours que je vous offre : partager cette expérience, en la poursuivant. Dans le but d'allier connaissance de soi (sur une base de Vipassana à la Mahasi) et de vie quotidienne, le tout dans le doux silence maternant… entre femmes (pour la sororité!)

J'ai accumulé pas mal de notions théoriques spirituelles au cours de mes voyages et apprentissages. Je me refuse, de ce fait, à me placer en enseignante : on n'apprend bien que par soi même, en partageant ! Le savoir du groupe était tellement intéressant et délicieux à goûter et à expérimenter, je vous propose de l'aborder de manière collective (avec des outils de pédagogie active) lors de la séance d'enseignement du soir.

Évolutions sur le chemin:

La rencontre avec Marielle Masarotti, naturopathe, (http://www.naturopathe-marielle.fr/) a fait évoluer le projet: l'envie d'inclure l'alimentation de manière plus consciente et comme une discipline à part entière. La préparation des repas sera donc un temps de méditation active et consciente, sous la direction de Marielle.

La première "séance" de S’asseoir Ensemble-Agen, le vendredi 10 juin de 12h à 14h, m'a rappelé qu'il est bon d'inclure cette pratique dans le quotidien, au milieu du tumulte de la vie "normale". Et donc, plutôt que d'aller dans un lieu qui est pensé pour accueillir, j'ai décidé d'ouvrir ma maison, afin que ce moment se déroule dans un lieu "commun", habité au quotidien par une famille (dans la campagne gersoise, la maison est isolée).

Inscriptions & infos pratiques

Programme :

6h : méditation allongée dans son lit ou assise dans la salle, qui fini avec un Karuna (j'ai adoré le chant de Goenka le matin! Alors commencé par un chant énergétique, ça peut être sympas)

7h : étirements énergétiques

8h : petit déjeuner, rangement et hygiène

9h : marche méditative

10h : visualisation des chakras et méditation assise

11h : marche méditative / préparation du repas

12h : repas, rangement et hygiène

13h30 : sieste dirigée dans la salle ou seule dans son lit

15h : marche méditative

16h : assise

17h : marche méditative ou pratique d'activité physique (yoga…) / préparation du repas

18h : repas du soir et rangement

19h30 : enseignement

20h30 : assise

21h30 : fin de la journée. Un temps pour noter, se préparer en groupe pour la nuit…

22h : coucher

 

Le groupe

Nous seront entre femmes. Pour une première, je préfère ne pas mélanger les énergies. De plus, cette envie fait suite à des demandes de se retrouver en sororité.

 

Tarifs :

Pour la nourriture et le matériel spécifique est à régler en acompte: 150 euros

Pour l'encadrement (alimentation et cadre plus général), comme cela se fait pour la Vipassana, c'est vous qui choisissez "combien" cela vous a apporté, sous forme de don à Marielle et à moi-même.

 

Dates et lieu :

Du Samedi 30 juillet, pour partager le repas de midi, au samedi 6 aout 2016 après le repas du midi vers 14h30, à Pis, 32 700 Castera Lectourois. (Possibilités d'arriver la veille au soir et de repartir le lendemain au matin, pour celles qui veulent).

 

Me contacter